Mal se connaître : un obstacle à l’emploi

Mal se connaître : un obstacle à l’emploi

Semaine québécoise de l’orientation 2015

Dans le cadre de la Semaine québécoise de l’orientation, l’équipe de conseillers d’orientation du CJE Rosemont/Petite-Patrie désire présenter des actions à prendre pour faire face aux obstacles qui nous empêchent de trouver notre place sur le marché du travail. Aujourd’hui, mal se connaître.

Chanceux est celui ou celle qui prétend bien se connaître. Qu’on puisse totalement se connaître ou pas est un débat que nous laisserons à d’autres, mais peut-on mal se connaître par exemple? Absolument.

Se connaître, c’est savoir ce qu’on aime et n’aime pas, mais aussi connaître nos forces et nos faiblesses. Pour se connaître, il faut s’écouter quand vient le temps de prendre des décisions importantes. Les conséquences de mal se connaître sont nombreuses :

  • On n’est pas branchés sur qui on est.
  • On prend des décisions qui nous éloignent de nous-mêmes.
  • On valorise des domaines d’étude ou des emplois qui ne nous ressemblent pas.
  • On est convaincus d’être une certaine personne, alors qu’on est tout autre.
  • On ne peut pas être pleinement heureux, car le fait de bien se connaître est une des conditions nécessaire au bonheur.

À force de faire des mauvais choix, on finit par perdre confiance. On n’est jamais à la bonne place et on se sent différent des autres. Le mauvais choix, c’est de ne pas s’écouter. Quand on s’écoute mal, on prend des décisions qui ne nous ressemblent pas. Improbable alors que nos décisions professionnelles soient adaptées à nous.

97727582_a51433adc3_z

 

S’engager dans l’action pour déjouer ses obstacles

Pour bien ce connaitre, il faut tout d’abord accepter qu’on a une identité propre à soi et un fonctionnement unique. On ne pense pas tout à fait comme les autres et on est différent à notre manière. Pourquoi chercher à être et faire comme les autres alors? Cela veut dire qu’il vaut mieux chercher à faire sa place en fonction de qui nous sommes.

Consulter un conseiller d’orientation est une excellente manière de mieux se connaître et d’ainsi prendre des décisions qui nous correspondent. Difficile de savoir ce qui est bon pour nous quand on ne sait pas ce que nous voulons, ni qui nous sommes. Bref, on a plus de pouvoir sur notre vie qu’on ne le pense. Il faut oser surmonter ses obstacles pour donner une direction à sa vie afin de trouver sa place sur le marché du travail.

Facebooktwitterlinkedintumblrmail